Road trip en Algarve.

Entre villages blancs et azulejos.

Le Cap saint Vincent. À l’extrémité Sud-Ouest du Portugal forme le bout du monde au Moyen Âge… Avec ses falaises à 80 m de haut et ses déferlantes le cap saint Vincent est devenu le paradis des surfeurs chevronnés. S’il est classé réserve naturelle depuis 1988, c’est qu’il regorge de loutres de mer, hérons ou aigles de Bonelli!

Sagres, ville fortifiée.

À seulement quelques encablures se dresse Sagres avec son phare qui embrasse une vue à 50 km à la ronde! À présent attardons-nous au port de pêche abrité de la houle pour assister au retour des chalutiers. De surcroît la petite ville dispose d’une forte structure défensive unique remontant au XVe siècle. Sa particularité? On n’a élevé qu’un seul mur, concernant les autres, on a eu recours aux tombants des falaises ! Le fort vous semblera vaste et vous remarquerez la présence d’une petite chapelle en son sein. Néanmoins ce qui retiendra votre attention est son pavage. Au sol vous admirerez un magnifique cadran solaire: la rose des vents !

À seulement quelques encablures se dresse Sagres avec son phare qui embrasse une vue à 50 km à la ronde!

Le saviez-vous ? Sagres est aussi le nom d’une des bières les plus connues du Portugal, même si elle n’est pas du tout née là bas !

Lagos, une balade en mer à bord d’un bateau de pêche.

En longeant la côte vers l’Est, vous croiserez bientôt Lagos, un village blanc et rose authentique. Vous tomberez sous le charme de ses remparts datant du XVIe siècle et de son mercado municipal. Outre l’église, le château des gouverneurs affiche une façade baroque et comporte des tours de guet. C’est à bord d’un bateau de pêche que vous vous rendrez au site exceptionnel de ponta da piedade. Imaginez un peu des arches enjambant les flots, des grottes qui s’éclairent au soleil couchant…

NB : le bar Le Bon Vivant dispose d’un rooftop bercé de musique pour une caipirinha au soleil couchant!

Alvor ou la plus grande passerelle en bois.

Ce ponton long de 5 km traverse une ancienne baie ensablée et donne à voir un spectacle changeant entre rivière et océan. Vous surplomberez des marécages et des cartels explicatifs vont raconteront la faune et la flore. Le pont débouche alors sur la plage d’Alvor qui s’appréhende le mieux, selon moi, en kayak de mer. Par ailleurs ce village anciennement mauresque et repris au 12 ème siècle par les Portugais à la clientèle locale, reste préservé des turbulences de la plus grande ville de …

Portimão pour les fous de plages.

Réputé pour ses conserveries au XIXe siècle, Portimão possède une église gothique comprenant des azuléjos et une forteresse. Depuis le tourisme s’est emparé de la ville faisant d’elle une station balnéaire courue. Non loin, vous pourrez pratiquer des activités comme le beach volley sur les plages de Praia da rocha. De l’autre côté de la rivière la ville de pêcheurs de Ferragudo avec son château de Sao Joâo do Arade n’a pas souffert le tremblement de terre de 1755 car bâti sur un rocher massif!

NB: à 30 km au Nord faites un crochet par la serra de Monchique, une forêt de pins et eucalyptus

Carvoeiro, départ de la randonnée des sept vallées suspendues.

S’étalant sur 11 km, elle suit l’océan avant de rejoindre San Marinha où vous ferez une pause baignade. Force est de reconnaître que le paysage de roches et gouffres de couleur ocre est bluffant et vous ne résisterez pas à faire quelques clichés. Les gouffres de Algar seco avec leurs trous qui sont autant de fenêtres sur l’océan. Fort heureusement de manière à vous repérer, on a jalonné le parcours de plans et repères.

La bouillonante Albufeira.

Certes Albufeira constitue une ville côtière réputée surtout pour la vie nocturne de son Strip, une rue bordée de bars à thèmes et restaurants. Autrefois port de pêche, elle s’est tournée vers le tourisme. Toutefois si vous pratiquez des sports aquatiques tels que la plongée, la pêche en mer ou le ski nautique ou si vous voulez observer les dauphins, vous trouverez ici de quoi vous combler! Enfin l’excursion au départ de Albufeira vers la grotte de Benagil est merveilleuse.

Silves, la forteresse rouge qui domine la ville.

D’une part la cité abrite l’église de Sé gothique et baroque. D’autre part, vous y découvrirez une institution: la pasteleria dans laquelle seraient fabriqués les meilleurs pasteis de nata du Portugal dans un cadre orné grâce à des azuléjos. À propos d’où sont originaires ces faïences utilisées par les Chrétiens au Moyen Âge? Du monde musulman et ils furent largement employés lors de la reconstruction qui fit suite au tremblement de terre de Lisbonne (1755). Le palácio Fronteira près de Lisbonne en représente un formidable exemple.

Loulé, ville médiévale.

Soif de campagne? Poussez à l’intérieur des terres et visitez la ville enchantée de Loulé. A croire que le temps s’est arrêté au Moyen Âge! Arpentez les ruelles, attardez-vous sur ses placettes à l’ombre des arbres. Vous passerez également devant son château maure. Sachez que le visiteurs affluent ici pour le marché couvert d’inspiration arabe. Il abrite des objets d’artisanat, des espèces horticoles et surtout d’excellents poissons comme le turbot!

Cacela Velha et son église.

Cacela velha ou le village bleu. Il renferme un petit fort actuellement poste de gendarmerie! La ville tient également sa renommée de son église. Cette dernière est entourée par une terrasse elle -même comprise dans une enceinte. En effet des attaques de pirates menaçaient la tranquillité des habitants. Peu de touristes s’aventurent dans ce village de bord de mer paisible qui fournit des coques, huîtres, crevettes et calamars aux restaurants environnants.

Tavira, la colorée.

Tavira de blanc et de jaune, une fois n’est pas coutume… Ce qui frappe inévitablement le visiteur est qu’un fleuve traverse la ville. Perdez-vous dans son dédale de rues aux restaurants familiaux. Enfin elle dispose de plages splendides telles que la Praia do baril avec son cimetière des ancres ainsi que la Plage de l’île de Tavira accessible en ferry. C’est pourquoi je vous recommande vivement cette destination moins fréquentée…

Faro, capitale de l’Algarve.

Faro capitale de l’Algarve n’en forme pas moins une ville charmante. Vous pénétrez dans la ville en passant sous une arche monumentale. Partez à la découverte de ses ruelles et vous sentirez planer l’esprit malicieux de l’auteur des invader! Du sommet de la tour médiévale vous embrassez une vue sur le Parc Naturel du Ria Formosa. Si vous vous intéressez aux oiseaux ou aux caméléons, vous trouverez votre bonheur au sein de cette réserve naturelle.

Vous pénétrez dans la ville en passant sous une arche monumentale.

Alcoutim, fin de notre voyage.

Dernière étape de notre tour voici Alcoutim niché dans à flanc de colline dans une courbe du guardania. Vous admirerez son château et vous apprécierez sa plage fluviale. Sachez que ce fut un haut-lieu de la contrebande transfrontalière jusqu’à la 1ère moitié du XXe siècle…

Gretel Van Son

Interprète, descendante de capitaines au long cours, pilleurs d’épaves, armateurs, employés à la Compagnie des Indes, les étoiles s’étaient alignées pour que je taille la route et devienne Travel Planner. Ma marotte ? L’histoire de l’art...

Leave a Reply

Your email address will not be published.